• Ethique

    Notre coaching s’appuie sur des règles éthiques

     Art. 1 – Exercice du coaching  

    L’exercice du coaching s’appuie sur les formations et les expériences du coach.

     Art. 2 – Confidentialité

    Le devoir de confidentialité s’impose au coach. Toute restitution de la démarche engagée relève de la seule responsabilité du client.

     Art. 3 – Analyse psycho-dynamique de la pratique

    Le coach soumet sa pratique à une analyse avec le concours d’un psychologue clinicien.

     Art. 4 – Demande de coaching

    Lorsque demande de coaching est prise en charge par une entreprise ou un organisme, le travail de coaching s’engage sur la base la demande exprimée par la personne intéressée.

     Art. 5 – Refus d’une demande de coaching

    Le coach peut être amené à refuser un coaching dans les cas suivant :

    –    La demande ne correspond pas à  une démarche volontaire de l’intéressé.

    –    La situation ne relève pas de son champ d’action.

    Art 6 – Arrêt du travail de coaching

    Le coach peut être amené à mettre fin travail de coaching, en accord avec la personne intéressée, s’il s’avère que les conditions ne sont plus réunies pour un déroulement positif du coaching.

     Art. 7 – Obligation de moyens

    Dans le cadre du travail de coaching engagé avec une personne, le coach met en place les moyens favorisant le développement personnel et professionnel de l’intéressé.

     Art. 8 – Respect de la personne

    Le coach chemine avec la personne dans sa recherche de solution, il respecte son rythme et son autonomie. Le travail de coaching peut être suspendu à tout moment par l’intéressé.

     Art. 9 – Lieu du coaching

    Les séances de coaching se déroulent dans un lieu adapté à la confidentialité et au confort de la personne.

     Art. 10 – Responsabilité des décisions

    Le coaching est un accompagnement vers le changement dont seule la personne intéressée garde la maîtrise. Elle est seule responsable de ses décisions et actions.